Le Commencement…(suite & fin)

Apprenti Sorcier« Nathaniel, comment êtes-vous devenu Sorcier ? »

Cette question m’a été posée à mainte et mainte reprises depuis que j’exerce. Car je « cumule » deux étrangetés pour le commun des mortels. Primo je suis donc un Bokor (Sorcier Vaudou) et secundo, je ne suis pas noir, alors que, dans l’inconscient collectif, un Sorcier Vaudou EST forcément noir…

Aussi, ce billet à pour but de vous expliquer le tout début de mon parcours dans l’univers de l’occulte, de la Sorcellerie et, bien sûr du Vodoun ! Prévoyez du Pop-Corn, ça risque d’être long…

Cela commence très jeune, je dois avoir tout juste cinq ou six ans…

À cette époque, je résidais avec mes parents sur Haïti. Mon père, qui était diplomate, y fut muté assez peu de temps après ma naissance. Ses fonctions entrainaient également beaucoup de diners mondains, cocktails et autres cérémonies où des gens bien habillés font semblant d’être tous très importants, de tous s’apprécier les uns les autres et sont toujours très souriants en se remplissant le ventre et le gosier pour zéro dollar (il faut voir sur ce dernier point la seule et unique raison de leur présence ! ). Le côté « Les Soirées de l’Ambassadeur » à le Ferrero Rocher, vous voyez ? Et bien c’était tout à fait cela, sans les chocolats…

Mes parents avaient donc pris les services d’une « nounou » pour me garder certains soirs. Elle venait chez nous. Comme la confiance entre mes parents et elle s’installa très vite, ils leur arrivaient également de me confier à elle chez elle, parfois en journée, très souvent en soirée et parfois plusieurs jours durant lorsque mes parents devaient rentrés en Suisse, au Liban ou en Israël.

la nourrice de nathaniel

Seulement mon adorable nounou, cumulait deux activités !

Cette adorable femme était en effet très connue pour être une redoutable Sorcière Haïtienne aux recettes secrètes, efficaces et redoutées ! Dans la journée, elle recevait régulièrement des hommes et des femmes, du plus pauvre au notable. Ce petit monde venait soit pour se faire retirer un sort, pour en soliciter un, ou encore pour se faire lire l’Avenir en consultant les Loas (esprits du Vaudou) ou un Oracle composé d’ossements humain ! (sic)

Je me souviens comme si c’était hier de ses recommandations quand une personne venait la visiter « reste là, sois bien sage mon garçon et n’écoute pas ce que disent ces personnes« . Bien sûr, je tendais d’autant plus l’oreille, la curiosité étant mon défaut principal (et la liste est longue !). Aussi, il m’arrivait de lui dire une fois ses clients repartis, ce que je « pensais » (car j’étais trop jeune pour comprendre qu’il s’agissait de flashs de médiumnité) sur ces personnes et ce que « j’imaginais » qu’il allait leur arriver.

Quand on est enfant, quand on a à peine plus de 5 ans, s’il y a une chose que l’on retient, une chose qui capte notre attention, c’est bien lorsqu’un adulte nous parle sans s’adresser à nous comme si nous étions justement des enfants, des gamins sans cervelle. Cette femme savait m’entendre et m’écouter comme si j’étais un adulte. Et cela m’avait marqué très fortement. Aussi, je me souviens très bien de la grande attention que je pouvais lire dans son regard toutes les fois où je lui disais ce que je ressentais à propos de telle ou telle personne qui venait de quitter sa modeste maison. Le temps passait et mes « prédictions » s’avéraient très très très souvent être justes.  De là, elle m’enseigna (avec l’aval de mes parents) quelques années plus tard certains rudiments, laissant à mon esprit le soin de trouver par lui même comme l’impose le dogme Vaudou, les chemins sacrés de la connaissance du véritable Vodoun.

Mais il y a aussi autre chose d’étrange qui a croisé ma vie, avant même ma naissance, lorsque j’étais encore dans le ventre de ma mère (à donner des coups de pieds à tout va !). Pour mon adorable nounou, mon « don » me viendrait de là… Ce sera l’objet d’un prochain billet 😉

 

le 25 novembre 2010

 

Une réflexion sur “Le Commencement…(suite & fin)

  1. moi j’aurais bien aimer lire la suite j’ai trouvé super interessant et en plus hyper bien écrit bravo nathaniel, c’est vrai je reste un peu frustrée , sur ma faim et ma fin !!!!! ou alors je n’ai pas trouvé l’autre billet……

Les commentaires sont fermés.