Recommandations…

Bonjour. Il y a quelques semaines maintenant, une cliente m’annonçait ce que je vécu comme étant une pure catastrophe…

 

 RECOMMANDATIONS FAITES MAIS NON SUIVIES

…Cette cliente est la commanditaire d’un rituel qui doit se dérouler sur plusieurs et très nombreux mois de séances tant la complexité de la « Cible » est dense, intense et d’une rare dualité (je me souviendrai de cette Cible jusqu’à mon dernier jour…).

Dans mes séances, j’ai su voir à plusieurs reprises un sujet et une mise en situation qu’il faut impérativement cacher à la cible de notre rituel. En voyant l’importance de ces deux éléments et leur puissance d’impact, il était clair qu’occulter ce sujet précis était une condition sine-qua-non à l’obtention d’un résultat.

J’ai donc vécu comme une pure catastrophe lorsque ma cliente m’annonça qu’elle avait abordé le sujet avec son Ex. Cette cliente est pourtant dotée d’une intelligence extrêmement élevée, vraiment. Cela me plaça encore plus dans une situation d’incompréhension.

Ma première réaction, très caractérielle était de l’envoyer chier. De tout laisser tomber. Car je sais quels sacrifices je dois faire dans ma vie et ma vie privée pour toujours être à l’heure, nuit et jour par n’importe quelle condition climatique pour honorer les lancements des séances sans même 5 minutes de retard. Pourquoi m’emmerder à tant d’efforts si ma cliente ne peut pas même tenir un si petit engagement ? Pourquoi ?…

Puis la colère étant retombée, un aspect plus « humain » de mon caractère a un peu pris le dessus et je n’ai pas envoyé promener la personne cette dernière n’étant sans doute pas vraiment consciente des dégâts causés…

Après, pour une foule de raisons j’apprécie vraiment ma cliente même si je ne comprends pas certaines de ses attitudes. Aussi, je ne publierai pas ici les commentaires qui lui seraient désagréables. Juger est si facile…

 

POURQUOI FAUT-IL SUIVRE MES RECOMMANDATIONS

Sachez que mon temps est toujours compté. Je ne vais donc qu’à l’essentiel sans perdre jamais la nécessité d’efficacité que je dois à mes clients. Pour cette raison, vous ne trouverez jamais de superflu ni dans ma façon de jauger et quantifier un rituel pour vous ni dans mes messages et communications.

Donc, dès lors que je vous conseille d’avoir telle ou telle attitude, de proscrire telle ou telle autre, de lancer tel ou tel sujet de conversation et de vous interdire tel ou tel autre, cela est toujours en lien direct avec votre rituel et la quête absolue de son résultat.

Le Vaudou comporte moult règles. Parmi celles-ci, nous mettons très en avant la notion d’indépendance et d’autonomie du Commanditaire. Nous partons en effet du principe que nous sommes là pour accompagner nos clients mais certainement pas pour les assister et encore moins les materner.

Partant de cette philosophie, comptez sur moi pour vous expliquer dans le plus profond détail si nécessaire les attitudes à avoir au travers de mes recommandations. Soyez assuré en revanche que jamais je ne les répéterai. Je ne suis pas là pour imposer ni pour perdre mon temps. J’ai le plus grand respect pour ma clientèle et dans celui-ci intervient de les considérer comme des adultes responsables, conscients de leurs choix et actions qui en découlent.

SUR QUOI SONT BASÉES MES RECOMMANDATIONS ?

Lors d’un Rituel Vaudou, durant ces séances, je vais être guidé par les Loas (Esprits Vaudou) qui vont me donner certaines clefs pour avancer dans la situation. Parmi ces clefs, certaines seront destinées au Commanditaire. Dès lors que je donne une recommandation, cette dernière à toujours un intérêt majeur et nécessaire à votre rituel. Ne pas vouloir la suivre, l’oublier et ne pas l’appliquer, mal l’employer nous amène en dehors de la ligne de conduite à avoir pour la quête d’un résultat et risque bien souvent de nous conduire à un échec. 

En résumé, tout ce que je demande à observer lors de votre rituel n’est pas de la fioriture mais des éléments nécessaires qui contribuent pleinement à nous rapprocher du résultat. Les appliquer ou non vous appartient. Les oublier est de votre responsabilité.

Nathaniel Sorcier Vaudou,

le 16 septembre 2019