Question Client du Jour – Pierre

Nathaniel Sorcier
Nathaniel Sorcier

Votre question: «Bonjour Nathaniel

je viens de lire de votre part qu’ « un rituel à une zone d’effet réduite. En moyenne 12 semaines ».

Est ce à dire que le rituel n’a plus aucun effet sur le cours des évènements au delà de ces 12 semaines et qu’il y a un risque à revenir à la situation antérieure au rite?

Du reste, votre évaluation préliminaire de la situation au cours de l’entretien avec la personne qui vous consulte a t elle aussi pour objectif de voir le niveau de ce risque?

Au plaisir de vous lire.»

Ville de résidence: Le Tour du Parc

Bonjour Pierre, toujours d’excellentes questions de votre part…

En effet, pour la plupart des rituels Vaudou, la zone d’effets est de 12 semaines. Je rappelle que la Zone d’Effets est la période durant laquelle un rituel peut interagir avec les protagonistes qui lui sont liés. Ce timing de 12 semaines ne commence pas au lancement du rituel mais uniquement lorsque celui-ci est actif. Donc une fois la séance de Clôture faite.

Par contre, à moins de mal interpréter vos propos, je pense que vous faites une confusion lorsque vous parlez de revenir à la situation initiale.

Je m’explique: au terme de ces 12 semaines, l’issue est binaire. Soit il y a un résultat soit il n’y en a pas. C’est du moins ce que tout le monde pense.

La réalité est autre. Penser qu’un résultat ne peut être que binaire en termes de résultat, c’est occulter le fait qu’il peut aussi entraîner des améliorations notables et substantielles. Certaines fois lorsqu’un résultat ne conduit pas à un plein succès, il entraîne tout de même de telles améliorations que la situation atteinte est largement plus appréciable que l’initiale.

Aussi, dans ce cas de figure précis, une fois ce terme de 12 semaines passées, les bénéfices qu’aura entraîné votre rituel ne vont pas s’éteindre. Ces bénéfices seront amenés à se renforcer et parfois mener au résultat ou hélas à totalement disparaître en fonction également des agissements du Commanditaire du rituel.

Lors de mon entretien téléphonique pré rituel, je n’évalue pas ce facteur volontairement. Chercher à l’évaluer, c’est se placer dans la situation d’une stratégie de l’échec. Or, la 1ère énergie d’un rituel est la conviction tant du sorcier que du commanditaire. Il faut partir en guerre mais sans envisager le moindre plan pour battre en retraite. Nos Esprits n’étant câblés que sur le Succès comme seule terminus à notre voyage.

Toujours un plaisir de vous lire de mon côté également Pierre.

Prochainement Nathaniel répondra à la question suivante...

«Pourquoi un rituel ne garantit pas un succès à coup sûr ?»

- Nathaniel Sorcier

Posez vous aussi votre question à Nathaniel !

Pour me demander un rituel...

Ou une voyance...

Attention: les commentaires sont uniquement destinés à, comme le nom l’indique, commenter l’article actuel. Ne faites pas de demande de rituel ici car elle sera automatiquement ignorée. Si vous souhaitez faire une demande de rituel, cliquez ici.

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *