Question Client du Jour – Adeline

Nathaniel Sorcier

Nathaniel Sorcier

Adeline

Votre question: «Quel est la différence entre une pratique traditionnelle vaudou et une pratique moderne vaudou ? Il est dit que pour des actes plus complexes, l’orientation choix du praticien occultisme tranchera pour un rituel traditionnel, je me trompe Nathaniel ?»

Adeline aka Mademoiselle I.C. le terme “Pratique moderne Vaudou” est à mon sens mal choisi. Non par vous car c’est en effet ainsi qu’on nomme ces “pratiques” que certains estiment même déviantes.

Par moderne il faut entendre remaniées. Pratiques Vaudou remaniées.

Je m’explique : lorsque l’on vous enseigne le vaudou, que cela soit à tout bas niveau ou au Climax de celui-ci, l’enseignement donné est académique.

J’entends par académique que celui que vous recevrez en 2020 sera le même que vos aïeux auraient pus recevoir en 1840 et vos ancêtres en 540 après JC ou même il y a 3800 ans (car des traces archéologiques attestent que le Vaudou a plus de 4000 ans).

Je vais vous faire un parallèle avec ma personne. Je suis dans le Bain Vaudou, si je puis m’exprimer ainsi, depuis mon plus jeune âge. La raison ? Mon assistante maternelle, ma “nounou” était une Mambo Vaudou réputée sur Haïti. Ma famille y séjournait car mon père était diplomate et ses fonctions nous menèrent là bas. Ma famille est de confession juive.

En tant que juif à la base, nous n’aurions pas dû consommer de porc. Mes parents estimaient eux qu’aucun livre, aucun écrit ne doit nous dicter une conduite si cette dernière n’est pas nuisible à autrui. Bon là manger du porc c’est nuisible aux truies, certes mais pas à autrui. Allez, je redeviens sérieux…

Mon parcours dans le Vaudou a été similaire à ce modelage d’esprit familial. J’ai tout appris sur le Vaudou. TOUT ! Je voulais tout connaître mais, car il y a un mais, sans jamais perdre mon sens critque, mon analyse mon raisonnement. 

J’ai donc au fil des ans, adapté certaines pratiques. Je ne les ai plus appliquées comme on me les avait enseigné.  Jamais supprimées mais parfois modifiées. Quelquefois à tort, l’apanage de la jeunesse et d’autre fois à raison. 

Cette transformation, cette adaptation, le fait de m’être approprié selon mes propres sensibilités telles ou telles façons de faire se nomme le Vaudou moderne.

Il faut donc entendre par Vaudou moderne un Vaudou modifié mais ayant la même efficacité si ce n’est plus. 

Là où on trouve le plus de libertés prises est dans le courant Boko du Vaudou. Pour ma part, quand je fais référence à mes pratiques, je parle de Vaudou. Quand je fais référence à une pratique ancestrale et académique, j’emploie alors le terme de Vodún.

En espérant avoir éclairé votre lanterne très chère IC.

- Nathaniel Sorcier

Posez vous aussi votre question à Nathaniel !

Attention: les commentaires sont uniquement destinés à, comme le nom l’indique, commenter l’article actuel. Ne faites pas de demande de rituel ici car elle sera automatiquement ignorée. Si vous souhaitez faire une demande de rituel, cliquez ici.

3 réponses

  1. Bonjour Big Boss!
    Encore un éclaircissement lumineux… Celà en est même éblouissant.
    Mais une question me vient à l’esprit :
    T’arrives t-il encore de faire evoluer des rituels ou bien as-tu l’impression d’être arrivé à un niveau difficilement modifiable?
    Révérencement votre…

  2. « Bon là, manger du porc c’est nuisible aux truies, certes mais pas à autrui »
    Mythique. 😀
    je pense que tous les sorciers Vaudou n’ont pas le potentiel ou les capacités de modifier et d’améliorer les rituels, preuve encore de votre excellence. Et je comprends mieux maintenant pourquoi les 2 mots Vaudou/Vodùn.
    c’est cool cette fréquence d’articles à nouveau!
    bon weekend tous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.