Magie Noire Vaudou

Magie Noire Vaudou

Macubma et Santéria Main Gauche

Voici la Question Blog posée par Arthur

« Bonjour,
je suis originaire de Carrefour. Il se dit ici que vous ne faisiez a vos debuts que des actes Maléfiques vaudoo. Est-ce vrai ? Pour quelles raisons cette orientation ? Quels furent les motivations ? 

En quelle mesure cela a contribué à votre bonne réputation ici ? Le fait d’être l’un des premiers bokors non issu de notre communauté a t’il été un avantage ? Un fardeau ?  Avoir causé autant de souffrance ne vous pose t’il pas un problème humain ?

Je précise que je prépare une thèse sur le Vodún dans notre société et votre aide me serait précieuse. J’ai su par un correspondant à vous que vous vous rendiez assez souvent par chez nous. Mais le plus souvent vers Port au Prince et Labadie. Accepteriez-vous une entrevue ? Je ne briserai pas la loi Bokor et votre temps sera rémunéré. Je n’ai pas de grands moyens. Mes remerciements chaleureux pour prendre ma question en considération. Je l’espère tout du moins. « 

Bokor Vaudou

Bokor Vaudou

Bonsoir Sir Arthur.

Ce correspondant m’avait déjà informé de vos investigations sur le Vodún ainsi que sur ma personne. Votre question ne fut donc pas une surprise. Le temps que vous avez mis à venir si.

Que vous dire si ce n’est que oui, un grand OUI, lors de mes premières années (en tant que Bokor) je me suis presque exclusivement dédié aux actes du Vaudou Maléfique.

La raison ? Je ne sais pas trop, une méchante insolation, une poussée de colère face à la montée du prix du baril (de Bourbon), ou bien un auto radio « bloqué » sur une station qui diffuserait du Georges Moustaki en boucle ? Allez savoir, tant de choses peuvent m’irriter…

Plus sérieusement votre Altesse, je suis comme vous le savez fort bien vu toutes les personnes que vous avez pris le soin d’enquiquiner sans respect un Bokor. Ma définition est primaire, basique : vendre mes connaissances, mes services.

Ne vous est-il pas venu à l’esprit que, si je vendais alors 99% d’actes Malveillants, c’était peut être parce que 99% des demandes qui me furent faites l’étaient ?

Après, on rentre dans une sorte de cercle vertueux.

En effet, si 10 personnes viennent vous voir pour un acte aussi bienveillant qu’un tronc d’arbre lancé du 6ème et reçu sur un crâne hirsute, et si sur ces 10 clients par bonheur (pour elles et malheur pour les autres) certaines se trouvent fort satisfaites du résultat obtenu, elles iront colporter le message (bien sûr sur le saut du secret, ce dernier étant de tout temps le moyen le plus véloce de propager un propos) à d’autres personnes qui, chemin faisant, viendront elles aussi, non pas pour venir en aide à leurs prochains, mais plutôt afin de le fustiger (dans les cas les plus softs).

Comme tout Bokor, je vais là où le client me mène, sans état d’âme, sans conscience aucune. Un Bokor n’en a pas et s’il devait en avoir une, un élément ESSENTIEL à ses actes de sorcellerie serait alors défaillant.

Si mes clients de l’époque avaient eu envers moi une très forte demande pour leur confectionner des tartes aux myrtilles, j’en aurais eu les doigts violacés du 1er de l’an à la St Sylvestre. Il n’en fut rien.

Quant à ce qui a « modifié » quelque peu mon angle de visé, ce fut le fait de m’être rapproché davantage d’une clientèle européenne et anglo saxonne tout particulièrement.

Le taux de demandes malveillantes y étant plus bas, mes actes n’ont fait que suivre…

Mes actes passés ne m’ont jamais posé de souci, comme je vous l’ai dit et vous le savez déjà, ce qui identifie un bokor dans son « esprit » face par exemple à un sorcier vaudou est que ce premier n’a pas la conscience de ce dernier.

Enfin, je remettrai à plus tard une entrevue avec vous, malgré votre offre généreuse de me rémunérer pour cela. Je vais attendre que vous teniez déjà parole envers C. et T.Y. que vous aviez rencontré le 14.11.2011 pour le premier et le 02.12.2011 pour le dernier et a qui vous aviez promis certaines choses, sous quelques jours. Promettre un peu d’argent à des personnes indigentes pour délier leurs langues et ne pas tenir promesse en retour ne vous pose t’il pas à vous un problème de… CONSCIENCE ?

Nathaniel Sorcier Vaudou

www.nathaniel-sorcier-vaudou.com

______________________________________________________________________________________

Seuls les Commentaires liés au sujet de cet article seront publiés

______________________________________________________________________________________

8 réflexions sur “Magie Noire Vaudou

  1. Bonjour, je tiens déjà a vous presenter mes remerciemetns sinceres pour votre reponse. Comme ma question datait de debut mars, je pensais que vous n’alliez pas m’accorder credit.

    Un point attire mon attention, car il se dit ici de vous que vous ne dites justement rien pour rien. Pourquoi m’appeler Sir ? Je ne suis ni anglais ni anobli 🙂

    Je vais vous ecrire sur votre email personnel.

    Encore merci d’avoir consacre de votre pretieux temps a me lire et a me repondre.

    • La façon condescendante et méprisante dont vous traité vos frères lors de vos visites impromptues, du fait de votre différence de rang social. Frères qui n’ont pas eu, eux, la chance de disposer de parents leur permettant de se rendre sur Montréal de 1983 à 1991 pour y faire leurs études avant de rejoindre Laval pour ensuite rentrer Carrefour et y résider au 136 Bd Rxxx
      Vous voyez, vous n’êtes pas le seul à vous renseigner… Et, à la différence de vous, je n’ai rien eu à promettre ! Sans doute qu’entre gueux nous avons su nous « entendre ».

      Soyez aimable de tenir envers eux vos promesses. J’y tiens.

      • Je vais tenir parole. Je me suis un peu égaré. Je tiendrais bien mes promesses envers vos amis. Comptez sur moi Papa Nathaniel. Pardonnez moi

        • C’est à eux que vous devez, entre autres choses, vos excuses.

        • c’est le b.a.-ba, du respect et de la politesse envers ses semblables Arthur 🙂 🙂

  2. Vous avez raison Nathaniel ont doit toujours tenir promesse mais souvent ce n’est pas le cas bisous

  3. alors là! tout est dit! paf!
    j’aurais pas mieux fait.
    respect a vous M. Nathaniel..
    (et encore vous êtes soft)

    • « (et encore vous êtes soft) »

      J’ai quelque peu édulcoré le premier jet…

Les commentaires sont fermés.